Shangri La

Publié le par Dimitri Dequidt

Now that you've found your paradise
This is your Kingdom to command
You can go outside and polish your car
Or sit by the fire in your Shangri-la
Here is your reward for working so hard
Gone are the lavatories in the back yard
Gone are the days when you dreamed of that car
You just want to sit in your Shangri-la

Put on your slippers and sit by the fire
You've reached your top and you just can't get any higher
You're in your place and you know where you are
In your Shangri-la
Sit back in your old rocking chair
You need not worry, you need not care
You can't go anywhere
Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la

The little man who gets the train
Got a mortgage hanging over his head
But he's too scared to complain
'Cos he's conditioned that way
Time goes by and he pays off his debts
Got a TV set and a radio
For seven shillings a week
Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la

And all the houses in the street have got a name
'Cos all the houses in the street they look the same
Same chimney pots, same little cars, same window panes
The neighbors call to tell you things that you should know
They say their lines, they drink their tea, and then they go
They tell your business in another Shangri-la
The gas bills and the water rates, and payments on the car
Too scared to think about how insecure you are
Life ain't so happy in your little Shangri-la
Shangri-la, Shangri-la la-la-la-la-la-la-la-la

Put on your slippers and sit by the fire
You've reached your top and you just can't get any higher
You're in your place and you know where you are
In your Shangri-la
Sit back in your old rocking chair
You need not worry, you need not care
You can't go anywhere
Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la

Maintenant que tu as trouvé ton paradis
C’est ton royaume à commander
Tu peux aller dehors et lustrer ta voiture
Ou t’asseoir près du feu dans ton Shangri-La
Voilà ta récompense pour avoir travaillé si dur
Parties les toilettes au fond du jardin
Finis les jours où tu rêvais de cette voiture
Tu veux juste t’asseoir dans ton Shangri-La

Installé dans tes pantoufles et assis au coin du feu
Tu as atteint ton sommet et tu ne peux simplement plus aller plus haut
Tu es à ta place et tu sais où tu es
Dans ton Shangri-La
Assis à nouveau dans ton vieux rocking chair,
Tu n’as pas besoin de tracas, tu n’as pas besoin d’attention
Tu ne peux aller nul part
Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la

Le petit homme qui prend le train
A un prêt qui lui plane au dessus de la tête
Mais il a trop peur pour se plaindre ;
Il est conditionné comme ça
Le temps passe et il répond de ses dettes
Se procure un écran télé et une radio
Pour sept shillings par semaine
Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la

Et toutes les maisons dans la rue portent un nom
Car toutes les maisons dans la rue semblent les mêmes
Même pot de cheminée, même petites voitures, mêmes vitres,
Les voisins t’appellent pour te dire des choses que tu devrais savoir
Ils disent leur mot et boivent leur thé et ils s’en vont
Te parlent de tes affaires dans un autre Shangri-La
Les factures de gaz, les taxes sur l’eau et les règlements pour la voiture
Trop effrayé pour voir combien tout est précaire
La vie n’est pas si heureuse dans ton petit Shangri-La
Shangri-la, Shangri-la la-la-la-la-la-la-la-la

Installé dans tes pantoufles et assis au coin du feu
Tu as atteint ton sommet et tu ne peux simplement plus aller plus haut
Tu es à ta place et tu sais où tu es
Dans ton Shangri-La
Assis à nouveau dans ton vieux rocking chair,
Tu n’as pas besoin de tracas, tu n’as pas besoin d’attention
Tu ne peux aller nul part
Shangri-la, Shangri-la, Shangri-la

Commenter cet article