Two Sisters

Publié le par Dimitri Dequidt

Sybilla looked into her mirror
Priscilla looked into the washing machine
And the drudgery of being wed
She was so jealous of her sister
And her liberty, and her smart young friends
She was so jealous of her sister

Sybilla looked into the wardrobe
Priscilla looked into the frying pan
And the bacon and eggs
And the breakfast is served
She was so jealous of her sister
And her way of life, and her luxury flat
She was so jealous of her sister

She'd throw away her dirty dishes just to be free again
Her women's weekly magazines just to be free again
And put the children in the nursery just to be free again
Priscilla saw her little children
And then decided she was better off
Than the wayward lass that her sister had been
No longer jealous of her sister
So she ran 'round the house with her curlers on
No longer jealous of her sister


Sybilla regardait dans son miroir,
Priscilla regardait dans la machine à laver
Et la corvée que c’était d’être mariée
Elle était si jalouse de sa sœur
Et sa liberté, et ses malins de jeunes amis,
Elle était si jalouse de sa sœur.

Sybilla regardait dans sa penderie,
Priscilla regardait dans le poêle,
Et le bacon et les œufs
Et le petit déjeuner est servi
Elle était si jalouse de sa sœur,
Et son train de vie, et son appartement luxueux
Elle était si jalouse de sa sœur.

Elle balancerait sa vaisselle sale rien que pour être libre à nouveau
Ses hebdomadaires féminins rien que pour être libre à nouveau
Et mettrait les enfants à la pépinière rien que pour être libre à nouveau
Priscilla vit ses petits enfants
Et décida alors qu’elle était bien mieux lotie
Que la gamine rebelle que sa sœur avait été
Plus guère jalouse de sa sœur
Alors elle courut autour de la maison ses bigoudis sur la tête
Plus guère jalouse de sa sœur
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article