Scum Of The Earth

Publié le par Dimitri Dequidt

Flash: They call me the scum of the earth.
They say I'm the scab of the nation.
But deep inside I'm only human.
Just an ordinary man.
With ordinary plans.
They say I'm crooked and bent,
They call me a rogue and a villain,
But if they could see deep inside me
They'd see a heart that once was pure
Before it touched the evils of this world,
For if I cut myself I bleed
And if I catch a cold I sneeze.
Have I not eyes to help me see?
Have I not lungs to help me breathe?
Have I not hands, organs, senses
And affections just like you?
Stop the music.
Well ain't I human
Like everybody else?
Before you condemn me my friends,
I suggest that you look deep inside you
For good and evil
Exist in all of us,
And no man is a saint
And each creates his heaven and his hell.

Chorus: We know that he's only a man.
He's got feelings and faults
Just like everyone else.

Flash: So don't put me down because I've done well,
For even wide boys, hoods and spivs
Have got the right to live.

Chorus: We know we're the scum of the earth,
We know we're the scab of the nation,
But we're your enemies and your brothers
And no man is a saint
And deep down we're all the same as one another.

Flash: Ils m’appellent le rebut de la terre.
Ils disent que je suis la galle de la nation.
Mais au fond de moi je ne suis qu’un humain.
Juste un homme ordinaire.
Avec des projets ordinaires.
Ils disent que je suis véreux et malhonnête
Ils me surnomment gredin et scélérat,
Mais s’ils pouvaient voir tout au fond de moi
Ils verraient un cœur qui autrefois fut pur
Avant de toucher les maux de ce monde,
Car si je me coupe je saigne
Et si j’attrape froid j’éternue.
N’ai-je pas des yeux pour m’aider à voir ?
N’ai-je pas des poumons pour m’aider à respirer ?
N’ai- je pas des mains, organes et sens
Et des affections tout comme vous ?
Arrêtez la musique.
Hé bien, ne suis-je pas humain,
Comme tout un chacun ?
Avant que vous ne me condamniez mes amis,
Je suggère que vous regardiez tout au fond de vous
Car le bien et le mal
Existent en chacun de nous
Et pas un homme n’est un saint
Et chacun crée son paradis et son enfer.

Chœur: Nous savons qu’il est seulement un homme
Il a des sentiments et des fautes
Tout comme tout un chacun.

Flash:  Alors ne m’abattez pas parce que j’ai été loin,
Car même les fricoteurs, les truands et les trafiquants
Ont le droit de vivre.

Chœur: Nous savons que nous sommes les rebuts de la terre,
Nous savons que nous sommes la galle de la nation,
Mais nous sommes vos ennemis et vos frères
Et pas un homme n’est un saint
Et tout au fond nous sommes les mêmes les uns les autres.

Commenter cet article