Powerman

Publié le par Dimitri Dequidt

I know a man, he's a powerful man
He's got the people in his power
In the palm of his hand.
He started at the bottom and he worked his way up
Now he's never going to stop
Until he reaches the top.
It's the same old story, it's the same old dream,
It's power man, power man, and all that it can bring.
If you want your money, you better stand in the line
'Cos you'll only end up picking up nickels and dimes.
You call him names and he sits and grins
'Cos everybody else is just a sucker to him.
And he's got my money, but I've got my faith
And powerman, powerman, I'll never be your slave.
It's the same old story, it's the same old game
It's power man, power man, driving me insane
People tried to conquer the world Napoleon and Genghis Khan
Hitler tried and Mussolini too
Powerman don't need to fight, powerman don't need no guns
Powerman got money on his side
Well I'm not rich and I'm not free
But I've got my girl and she got me
He's got my money and my publishing rights
But I've got my girl and I'm alright
And she got me going, and she keeps me sane
But powerman, powerman, got money on the brain
It's the same old story it's the same old game
Powerman, powerman driving me insane

Je connais un homme, c’est un homme de pouvoir
Il a les gens sous sa poigne
Dans la paume de sa main.
Il a commencé tout en bas et a grimpé les échelons
Maintenant il ne s’arrêtera plus
Avant d’avoir atteint le sommet.
C’est toujours la même vieille histoire, toujours le même vieux rêve,
C’est l’homme de pouvoir, l’homme de pouvoir et tout ce que ça peut apporter.
Si tu veux ton argent tu ferais mieux de te présenter dans la queue
Car tu arriveras seulement à picorer des pièces et de la mitraille
Tu l’insultes et il s’assied et sourit
Car tous les autres ne sont que des ratés pour lui
Et il a mon argent, mais j’ai ma foi
Et homme de pouvoir, homme de pouvoir, je ne serai jamais ton esclave.
C’est toujours la même vieille histoire, toujours le même vieux jeu,
C’est l’hommes de pouvoir, l’homme de pouvoir, ça me rend malade…
Les gens ont essayé de conquérir le monde, Napoléon et Genghis Khan
Hitler a essayé et Mussolini aussi
L’homme de pouvoir n’a pas besoin de se battre, l’homme de pouvoir n’a pas besoin d’armes,
L’homme de pouvoir a l’argent de son côté
Hé bien je ne suis pas riche et je ne suis pas libre
Mais j’ai ma petite amie et elle m’a moi
Il a mon argent et mes droits d’édition
Mais j’ai ma petite amie et je vais bien
Et elle m’élance, et elle préserve ma raison
Mais l’homme de pouvoir, l’homme de pouvoir a de l’argent dans le cerveau
C’est toujours la même vieille histoire, toujours le même vieux jeu,
C’est l’homme de pouvoir, l’homme de pouvoir, ça me rend malade…

Commenter cet article